Vilains Vilaines

VILAINS VILAINES

Un spectacle impertinent pour les enfants !


Chers spectateurs, pourquoi être sage quand il est si simple de ne pas l’être ? Râler, chouiner, battre ses frères et soeurs, ses animaux… tout un programme de réjouissances qui font beaucoup de bien. Allons ne soyons pas hypocrites. Nous avons tous besoin de laisser sortir nos plus bas instincts et ici, avec vous, nous les assumons. Je dirais même que nous les revendiquons. Nous sommes fiers d’être vilains !

Voici l’ouverture de Vilains Vilaines, la fameuse émission phare de la célèbre Radio des Enfants Pas Sages. On y trouve des conseils, des astuces pour être méchant, des célébrités de contes de fées qui se confient, des débats sur la dualité bien/mal, des chansons et des publicités impertinentes mais très amusantes, tout cela orchestré par l’animatrice radio la plus déjantée de la terre, la cynique mais drôlissime Calamité. Enfant de la guerre et de la misère, cette adulte puérile, narcissique et revancharde, est devenue la cheffe de bande des enfants pas sages et son programme cartonne auprès du jeune public. 

Pourtant, la routine de l’émission est bientôt ébranlée par la venue d’une jeune fille bien sous tous rapports, la jeune et jolie Blanche. Calamité, jusque là adulée par les enfants, tombe de son piédestal. Sa chute provoque une véritable remise en question qui lui permet de se redresser avec panache et de devenir pus gentille. 

Les enfants pas sages, qui le sont tout de même un peu, continuent, quant à eux, d’écouter Vilains Vilaines. Ils ont bien raison, parce que la morale de l’histoire est : 

Pas facile de dénouer le bien du mal mais rigoler, ça fait vraiment du bien.

Chanson

L'école, ça pique (texte : Florence Carayre, musique : Florence Kolski)

Salut bande de sales petits mioches Bonjour les nuls, salut les moches Chaque jour c'est pour vous que je chante Pour les méchants et les méchantes Leçon du jour peu didactique : L'école ça pue, l'école ça pique !

Une bonne recette pour la maîtresse : Pas de gnagna, pas d'gentillesse Des crottes de nez sur le bureau Et des chewing-gums sur le tableauJ'aime pas les blondes trop bien peignées leurs chaussettes blanches, leur jupe plissée A la récré, j'leur tire les couettes Ca vous déplait, moi j'trouve ça chouetteJ'aime pas les gars, je les rackette J'pique leur gouter, j'mange leurs gaufrettes Ils jouent au foot, au Pokémon moi j'aime pas ça, c'est monotonePendant les cours, j'pique des stylos Oui, ça embête, c'est rigolo, A la cantine, j'renverse de l'eau, j'mets des p'tits pois dans l’lavabo